OL Ajaccio, Lacazette marque son retour

OL Alexandre Lacazette
Temps de lecture : 2 minutes

Lacazette marque son retour et l’Olympique lyonnais bat Ajaccio en ouverture de saison. L’ancien international français Lacazette est revenu dans son club de formation après un transfert gratuit, cinq ans après avoir rejoint Arsenal pour un montant record de 53 millions d’euros. L’attaquant de 31 ans, qui a signé un contrat de trois ans avec le club où il s’est fait connaître après être passé par l’académie, a marqué depuis le point de penalty après 21 minutes.

Lacazette a également joué un rôle dans l’ouverture du score en déviant un centre de Johann Lepenant pour le Brésilien Tete qui a marqué après 11 minutes.

L’ancien attaquant du Shakhtar Donetsk, Tete, qui a rejoint Lyon après l’invasion russe de l’Ukraine, a ensuite obtenu le penalty suite à une faute de Cédric Avinel. Cela a permis à Lacazette de porter le score à 2-0 pour son 101e but avec Lyon dix minutes plus tard.

Mais Lyon a eu du mal en défense avec l’expulsion du gardien Anthony Lopes suite à une faute sur Mounaim El Idrissy dans la surface de réparation à la demi-heure de jeu. Thomas Mangani a réduit la marque pour les visiteurs, en tirant le penalty qui en résultait pour tromper le gardien remplaçant qui faisait sa première apparition avec l’OL, Rémy Riou.

« Nous devions gagner le premier match à domicile« , a déclaré l’entraîneur de Lyon, Peter Bosz.

« Nous avons pu voir l’importance d’Alexandre Lacazette, le respect de l’adversaire pour lui, le soutien des fans sont une bonne chose, mais il peut faire mieux.

« Nous menions 2-0 après vingt minutes en jouant bien. L’expulsion après trente minutes a changé beaucoup de choses. Heureusement, ils ont aussi reçu un carton rouge, ce qui nous a aidé.« 

Romain Hamouma d’Ajaccio a été expulsé juste avant la pause après avoir reçu un deuxième carton jaune pour une main au visage de Lucas Paqueta.

Les deux équipes ont eu leurs chances en seconde période, Riou repoussant Riad Nouri après une heure de jeu et le milieu de terrain Corentin Tolisso, également de retour à Lyon après cinq ans au Bayern Munich, n’a rien pu faire en sortant du banc à un quart d’heure de la fin.