Le rachat de l’OL par Textor est conclu

Olympique lyonnais
Temps de lecture : 3 minutes

La reprise tant attendue de l’Olympique Lyonnais par l’investisseur américain John Textor sera achevée le 19 décembre.

Une déclaration de la société holding OL Groupe indique que « tous les consentements nécessaires ont été obtenus et les accords connexes signés, de sorte que toutes les conditions ont été remplies pour réaliser la transaction« .

Elle a ajouté : « Eagle [Football, la société holding de Textor] et ses sources de financement sont maintenant prêts à lancer le processus de clôture« .

Une date de clôture est désormais fixée au 19 décembre « compte tenu des délais techniques inhérents à ce type d’opération« .

Le communiqué ajoute : « Il est rappelé qu’Eagle Football Holdings LLC1, contrôlée par M. John Textor, s’est engagée à acquérir 39 201 514 actions émises par OL Groupe au prix de 3 € par action et 789 824 OSRANE émises par OL Groupe au prix de 265,57 € par OSRANE auprès de ses principaux actionnaires historiques.« 

La nouvelle a été confirmée par le président lyonnais Jean-Michel Aulas, qui devrait conserver une partie des parts de sa famille dans le club après en avoir cédé l’essentiel à Textor, dont la holding Eagle Football deviendra le propriétaire majoritaire après avoir racheté les parts de la société Pathé et du fonds d’investissement chinois IDG Capital, qui détiennent à eux deux une participation d’environ 40 % dans le club.

« Oui, je viens d’être informé », a déclaré Aulas à beIN Sports au Qatar, où il a assisté au quart de finale de la Coupe du monde entre la France et l’Angleterre. « C’est pour cela que je suis arrivé un peu tard hier soir.

« L’opération est terminée. Il faut un peu de temps pour régulariser l’arrivée des fonds mais je pense que lundi [19 décembre], au plus tard, l’opération sera définitivement scellée.

« C’est officiel aujourd’hui – comme ça l’était depuis le début puisque nous avions un accord inconditionnel ».

Bien que l’opération de rachat d’OL ait été annoncée en juin, elle a été retardée à trois reprises et la semaine dernière, OL Groupe a présenté à Textor un dernier délai pour conclure la transaction.

Textor, qui possède le club brésilien de Botafogo et le club belge de deuxième division RWD Molenbeek par le biais d’Eagle Football et qui détient une part importante du club de Premier League Crystal Palace, a déclaré dans un communiqué que les fonds étaient en place.

Toutefois, Textor avait informé l’OL « qu’un délai supplémentaire était nécessaire » pour fournir la preuve que la Premier League avait autorisé son projet de transférer ses parts personnelles dans Crystal Palace à Eagle Football. La Premier League est chargée d’approuver l’Américain en tant que propriétaire « digne et approprié » de Crystal Palace.

Textor a promis d’injecter 86 millions d’euros dans l’équipe, qui est dirigée par l’ancien sélectionneur français Laurent Blanc et qui est actuellement huitième en Ligue 1.