Ligue des champions féminine : Lyon vs Bayern

OL feminin

Les deux premiers du Groupe D se retrouvent le mercredi 10 novembre au Groupama Stadium, avec Lyon et le Bayern Munich, dans un duel entre 2 des 4 meilleures défenses de l’UEFA Women’s Champions League.

Les Lyonnaises, co-meilleures buteuses avec Wolfsburg (8 buts), se sont facilement imposées contre Benfica (5-0), alors que le Bayern n’a pu faire mieux qu’un match nul (0-0) lors de la première journée.

Tous les buts des Fenottes contre les champions portugais ont été inscrits pendant un laps de temps de 34 minutes de part et d’autre de la pause, avec une fantastique de bicyclette de Melvine Malard à la 53e minute !

Le Bayern était également dans une grande forme offensive lors de la deuxième journée, menant de deux buts à domicile contre Häcken dès les 11 premières minutes grâce à un doublé rapide de Lea Schüller, avant que Linda Dallmann (70) et Jovana Damnjanović (90+1) n’ajoutent d’autres buts.

L’Olympique lyonnais s’était imposé 2-1 face à la formation de Frauen-Bundesliga en quart de finale 2019/20.

Sur quelle chaîne voir le match Lyon – Bayern ?

Les diffuseurs de l’UEFA Women’s Champions League sont YOUTUBE et DAZN. Vous pourrez donc voir le match de L’Olympique lyonnais contre le Bayern de Munich, ce mercredi 10 novembre à 21h sur DAZN qui en a acquis les droits exclusifs et diffusent également sur sa chaine Youtube. La chai_ne du club de Lyon, OLTV, devrait diffuser le match le jour même après minuit.

Le match retour aura lieu la semaine suivante à Munich.

Zoom sur les joueuses clés du match

Kadeisha Buchanan

La joueuse de 26 ans a montré son talent sur les coups de pied arrêtés contre Benfica lors de la deuxième journée, avec deux buts sur corner. La défenseuse n’avait marqué qu’un seul but lors de ses 25 dernières apparitions dans les compétitions de l’UEFA.

Buchanan faisait partie de l’équipe lyonnaise qui a battu le Bayern 2-1 en quart de finale de la saison 2019/29 à Bilbao. L’internationale canadienne a fait partie de l’équipe lyonnaise victorieuse de l’UEFA Women’s Champions League à quatre reprises, participant aux victoires finales de 2017 et 2020.

Ada Hegerberg

La joueuse de 26 ans attend toujours sa première titularisation depuis son retour après plus de 18 mois d’absence en raison d’une rupture du ligament croisé antérieur et d’une fracture de stress du tibia gauche, après avoir fait trois autres apparitions en tant que remplaçante après son match de rentrée lors de la victoire de la première journée à Göteborg. L’attaquante a marqué plus de buts dans ce tournoi que n’importe quelle autre joueuse (53), dépassant le précédent record d’Anja Mittag (51) en octobre 2019 avec un doublé lors de la victoire 7-0 à domicile contre Fortuna Hjørring en huitième de finale retour.

Hegerberg a marqué lors de chacune de ses cinq dernières titularisations en Ligue des champions féminine de l’UEFA, une série totalisant 12 réalisations, dont un triplé lors du triomphe de 2019 face au FC Barcelone ; cela faisait d’elle la deuxième joueuse seulement à inscrire trois buts lors d’un match de finale, après Inka Grings de Duisburg dix ans plus tôt.

L’ancienne internationale norvégienne, qui a prolongé son séjour à Lyon jusqu’en 2024 pendant sa période d’arrêt pour blessure, a été la meilleure buteuse lors de deux précédentes campagnes de l’UEFA Women’s Champions League, dont un record de 15 en 2017/18.

Melvine Malard

La joueuse de 21 ans est l’une des six joueuses à avoir trouvé le chemin des filets lors des deux journées de la compétition cette saison, avec sa coéquipière Catarina Macario. Malard a inscrit un superbe coup de tête contre Benfica, après avoir marqué le premier but de l’histoire du groupe à la dixième minute de la victoire 3-0 contre Häcken lors de la première journée, le 5 octobre. Grâce à son geste acrobatique lors de la deuxième journée, l’attaquante a inscrit sept buts lors de ses dix dernières apparitions dans cette compétition, qualifications comprises. Malard, un produit de la formation de Lyon, a été la meilleure buteuse lors de la victoire de la France au Championnat d’Europe féminin des moins de 19 ans de l’UEFA 2019 en Écosse.

Saki Kumagai

La joueuse de 31 ans a rejoint le club bavarois en mai, après huit campagnes avec Lyon où elle a soulevé le titre de championne lors de ses sept premières saisons. La milieu de terrain, qui peut également se glisser en défense, est apparu lors de la victoire de l’OL en quart de finale de la Coupe du monde 2020 contre le Bayern.

L’internationale japonaise a remporté cinq Ligues des champions féminines de l’UEFA au cours de sa carrière avec les Fenottes, convertissant ses tirs au but lors des victoires finales aux tirs au but en 2016 et 2017.

Lea Schüller

Lea Schüller

Schüller, qui fêtera son 24e anniversaire 2 jours après le match, a marqué deux buts dans les 11 premières minutes de la défaite 4-0 de Häcken lors de la deuxième journée. L’attaquante, qui a fait ses débuts en UEFA Women’s Champions League lors de la défaite du Bayern en quart de finale contre Lyon en août 2020, a maintenant marqué cinq fois lors de ses huit dernières sorties dans cette compétition.

Schüller était la meilleure buteuse des Bavarois en première division la saison dernière, avec 16 réalisations, dont un triplé lors de la victoire 7-0 sur le Werder Brême en février. L’internationale allemande a fait ses débuts en championnat avec Essen en décembre 2013, quelques semaines après son 16e anniversaire.

Carolin Simon

La joueuse de 28 ans est revenue de blessure pour débuter la victoire 4-2 du DFB-Pokal contre Francfort le 30 octobre, après avoir manqué les deux premiers matchs de la phase de groupe de l’UEFA Women’s Champions League. La défenseuse en est à sa troisième saison avec le Bayern, après avoir rejoint Lyon, son adversaire du jour, où elle a fait 14 apparitions toutes compétitions confondues lors de sa seule saison avec les Fenottes. Simon faisait partie de l’équipe triplement victorieuse de Lyon en 2018/19, bien qu’elle ait été une remplaçante non utilisée lors de la défaite 3-1 en finale de la Ligue des champions féminine de l’UEFA contre Barcelone.

L’internationale allemande a remporté trois championnats féminins de l’UEFA chez les jeunes et faisait partie de l’équipe finaliste de la Coupe du monde féminine U-20 de la FIFA 2012.

Statistiques et chiffres clés

  • Ce quart de finale 2019/20 est la seule rencontre précédente entre les deux clubs en Ligue des champions féminine, des buts de Nikita Parris et d’Amel Majri ayant à l’époque donné la victoire à l’équipe française à Bilbao malgré la réponse de Simon.
  • Lyon a remporté ses cinq derniers matches contre des clubs allemands en UEFA Women’s Champions League.
  • Lyon n’a perdu qu’un seul de ses 36 derniers matches de Women’s Champions League.
  • L’équipe française a remporté 14 de ses 15 derniers matches à domicile en UEFA Women’s Champions League.
  • Lyon a remporté ses 11 matches de compétition cette saison, dont les sept derniers par une marge de trois buts ou plus.
  • Lyon a marqué lors de 28 matches consécutifs de Ligue des champions féminine de l’UEFA, depuis un match nul 0-0 contre Manchester City en avril 2018.
  • Malard a marqué sept buts lors de ses huit dernières apparitions en club et en sélection.
  • Le Bayern a remporté huit de ses dix derniers matches de Ligue des champions féminine de l’UEFA (D1 L1).
  • Le club bavarois a gardé cinq feuilles propres lors de ses sept derniers matches de Ligue des champions féminine de l’UEFA.
  • Le Bayern n’a manqué qu’un seul but lors de ses 13 derniers matches de Ligue des champions féminine de l’UEFA.