Évènements à venir à Lyon

lyon fete des lumieres

Bien que depuis une bonne année le COVID nous a empêché de sortir et de profiter des évènements de la ville (tous annulés), il semblerait que pour 2021 quelques évènements se préparent, dans le respect, bien entendu, des règles de distanciation liées à la pandémie.

Les évènements majeurs

  • Nuits de Fourvière en juin, juillet et août.
  • La Biennale de la danse du 26 mai au 16 juin 2021.
  • Les Nuits Sonores (Juillet 2021 ??)
  • La festival de cinéma Lumière en octobre.
  • La fête des lumières le 8 décembre.
  • La Biennale d’art contemporain est reportée pour septembre à décembre 2022.
  • La foire se Lyon 2021 est annulée.

Exposition en cours

Du 3 mars au 2 mai 2021 Cité Internationale, 81 quai Charles de Gaulle, Musée d’Art Contemporain (MAC) Avec Jimmy Richer, un artiste né en 1989 à Montpellier, le macLYON a inauguré un nouveau format d’exposition appelé Crossover, conçu pour créer un dialogue entre des œuvres de la collection du musée et des artistes émergents.

Visites à 360° des expositions temporaires du Musée des Confluences

Du 24 avril au 30 juin 2021 86 quai Perrache, Musée des Confluences Vivez l’immersion d’une visite d’une exposition depuis chez vous ! En compagnie d’un médiateur du musée, une visite guidée à distance en vision 360° pour découvrir les expositions temporaires sous tous les angles et échanger en direct.

Pour en savoir plus sur les évènements et sorties à venir à Lyon, nous vous conseillons vivement de découvrir le site Lyon nature qui propose de nombreuses fiches sur les lieux mais aussi sur les évènements incontournables de Lyon.

Le Pass sanitaire

Un pass sanitaire est sur le point d’être instauré pour faciliter le dispositif de sortie de crise présenté par Emmanuel Macron dans son interview à la presse quotidienne régionale, et révélé ce jeudi 29 avril 2021 par nos confrères d’Europe 1 et du Parisien.

Que prévoit ce dispositif ? Que le pass sanitaire pourrait être exigé pour accéder à certains lieux et événements à partir du 9 juin. Mais il ne sera « jamais un droit d’accès différenciant pour les Français », explique le président Macron. Il poursuit : « Il ne pourrait pas être obligatoire pour accéder à des lieux du quotidien comme les restaurants, les théâtres, les cinémas, ou pour aller chez des amis. Mais, dans les lieux où se mélangent beaucoup de monde comme les stades, les festivals, les spectacles ou les expositions, il serait absurde de ne pas l’utiliser ».