La gestion de l’eau à Lyon

Gestion de l'eau

D’ici à 2030, Lyon prévoit une augmentation de sa population de 300 000 nouveaux habitants, dont 150 000 dans le centre-ville. La densification de la ville risque de poser de nombreux problèmes si elle n’est pas traitée à l’avance, comme l’imperméabilité croissante, la surexploitation des eaux souterraines et les îlots de chaleur urbains. Les changements climatiques dans la région vont probablement augmenter le nombre et l’intensité des inondations et des sécheresses qui affectent la ville en pleine expansion.

Lyon a une longue expérience de la gestion intégrée des ressources en eau, et a récemment mis à jour son plan directeur urbain afin de développer la ville autour de ses ressources en eau. Dans le cadre de ce plan directeur, la zone « Miribel Jonage » a été réaménagée pour inclure des zones naturelles d’inondation en amont afin de mieux protéger la ville contre les inondations du Rhône. Cette zone offre également une source d’approvisionnement en eau secondaire, une zone de loisirs et un réseau de zones humides avec la biodiversité la plus riche de la région. Dans la ville elle-même, les berges ont été transformées pour permettre aux citadins de se connecter à leurs cours d’eau, en les sensibilisant aux avantages et aux risques liés à l’eau. La vision de Lyon est de pouvoir préserver son environnement et tous les écosystèmes aquatiques du bassin, afin de maintenir le cycle naturel de l’eau dans les zones urbaines et au-delà. Elle reconnaît que l’intégration de l’eau dans la planification urbaine est essentielle pour parvenir à cet avenir durable.

La gestion de l’eau dans une ville en croissance

L’eau est un élément clé pour les citoyens et pour l’habitabilité globale d’une ville. La métropole lyonnaise bénéficie des abondantes ressources du Rhône et des nappes phréatiques associées, qui fournissent quotidiennement à ses habitants une eau propre et saine. Le système de traitement des eaux usées (3200 km de réseau d’égouts et 12 stations d’épuration) assure un taux élevé d’élimination des polluants et maintient ainsi l’environnement et les écosystèmes propres et sains. En cas de pluie, 50 % des eaux de ruissellement sont directement infiltrées par les infrastructures vertes et les 50 % restants sont collectés dans le réseau d’égouts. De 5 à 10 % de ces eaux de ruissellement collectées sont rejetées sans traitement dans les rivières par des structures de débordement. L’un des principaux défis de ces dix dernières années est de trouver des solutions pour maintenir la fraction de débordement en dessous de 5 %.

La densification de la ville risque de poser de nombreux problèmes si elle n’est pas bien planifiée, comme l’augmentation de l’imperméabilité, la surexploitation des eaux souterraines, l’augmentation des risques d’inondation et la pollution accrue des écosystèmes aquatiques en raison d’une gestion inadéquate des eaux de ruissellement. C’est pourquoi le conseil régional et métropolitain a lancé le Plan directeur pour la cohérence territoriale initialement approuvé en 2010 et plus récemment étendu aux 59 municipalités de la Métropole. Il vise à soutenir le développement d’un noyau urbain dense, avec pour priorité de desservir les zones très peuplées et d’assurer des transports publics adéquats et rapides, tout en protégeant l’environnement et les ressources naturelles en eau du territoire par des mesures de résilience accrue. Les risques de précipitations et d’inondations ont été analysés et cartographiés dans le plan directeur. De nouvelles réglementations sont actuellement en cours de discussion afin de réduire la vulnérabilité (en réduisant l’urbanisation dans les zones à risque) et de contrôler les risques naturels.

Face à l’augmentation des sécheresses, la sécurisation des ressources en eau alternatives, ainsi que la réduction et la prévention des îlots de chaleur urbains sont des composantes importantes intégrées dans l’urbanisme de Lyon et dans le plan directeur du climat.

Une ville qui vit avec l’eau

Avec plus de 20 ans d’expérience dans la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), Lyon Métropole a actualisé son plan directeur urbain afin de développer la ville autour de ses ressources en eau. En combinant l’habitabilité urbaine avec les ressources en eau actuelles, Lyon Métropole a développé des perspectives nouvelles et audacieuses pour l’urbanisme et l’ambition d’une ville qui vit avec l’eau.