Découvrir la Croix-Rousse

pentes croix rousse

Perché sur la colline qui partage son nom, le Quartier de la Croix Rousse de Lyon est affectueusement appelé “le village” en raison de son charme local. Le quartier est divisé en deux zones – les pentes et le plateau – où l’on peut se promener sur la colline tout en découvrant les nombreuses galeries d’art, boutiques et cafés branchés qui se trouvent sur le plateau, où une vue imprenable sur Lyon nous attend. Découvrez le Passage Thiaffait, un passage du XIXe siècle merveilleusement restauré qui rappelle le passé du tissage de la soie dans le quartier, lorsque les tisserands utilisaient les traboules pour échapper aux intempéries tout en transportant leurs marchandises.

Ce quartier n’est pas seulement charmant, c’est un état d’esprit. Les gens ont tendance à se considérer comme des habitants de la Croix-Rousse avant de penser à Lyon !
Il faut se rappeler que son ambiance de village et son esprit bon vivant sont omniprésents : un grand marché quotidien, d’innombrables magasins d’alimentation de qualité, des restaurants, des cafés avec terrasses, des écoles…
Il s’agit aujourd’hui d’un secteur plutôt jeune à tendance bohème. Les gens ici sont amicaux et aiment faire la fête, partager et être créatifs.

De nombreux artistes se sont installés sur ses pentes parsemées de galeries, de boutiques de créateurs et de cafés-théâtres.

Des murs peints investissent les façades, et le quartier compte même certains des plus beaux spécimens de la ville !

La Croix-Rousse, un passé laborieux

La Croix-Rousse est aussi un centre de travail important, fief des anciens ouvriers de la soie lyonnaise, ou canuts, et de l’industrie de la soie depuis le 18ème siècle. Les bâtiments caractéristiques des “pentes”, reliés par des traboules, ont été spécialement conçus à l’époque pour abriter les machines à tisser dans des appartements-ateliers aux hauts plafonds et aux fenêtres qui laissent entrer la lumière.

Une tradition qui a été maintenue par la Soierie Vivante et la Maison des Canuts.

La Croix-Rousse et ses pentes

Le quartier s’articule autour de la Montée de la Grande Côte, qui est presque verticale, et relie la place des Terreaux au boulevard de la Croix-Rousse. Le quartier des Chartreux et ses jardins surplombant la Saône se trouvent à l’ouest. À l’est, la Montée Saint-Sébastien, l’Esplanade du Gros Caillou et la Place Bellevue offrent de magnifiques points de vue sur Lyon et les Alpes.

Grâce à sa riche histoire, le quartier est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, de nombreux jardins et monastères étaient situés dans le quartier des Pentes. Au XVIIIe siècle, les canuts – des travailleurs de la soie qui avaient auparavant vécu dans le Vieux Lyon – ont commencé à s’installer dans la région. Ils installent leurs ateliers et leurs habitations sur les pentes et dans le quartier de la Croix-Rousse, dans des bâtiments destinés à contenir leurs grands métiers à tisser. Ces vastes espaces de vie présentent de nombreuses caractéristiques uniques, qui expliquent le charme de l’architecture actuelle du quartier.

Vous allez adorer ce quartier original et vivant avec sa forte personnalité directement héritée des canuts