Metavers : est-ce le nouvel espace pour les bureaux du futur ?

Espace de travail numérique
Temps de lecture : 11 minutes

Le metavers est un nouveau concept qui a fait la une de l’actualité économique et dont la popularité a considérablement augmenté. Ce concept est né de la décision de Facebook de changer son nom en « Metavers », mais aussi des nouvelles habitudes liées à la blockchain, aux NFT. Petit à petit le Metavers devient un nouveau monde où de plus en plus d’entreprise tentent de poser leurs jalons. Des sociétés comme Disney, Nike ou encore Carrefour ont acheté des terrains sur Decentraland, cryptovoxels, The Sandbox … On remarque que de nouvelles habitudes se créent : on y organise des soirées, des vernissages mais aussi des réunions de travail. Le Metavers pourrait-il devenir un nouvelle espace de coworking ?

Qu’est ce que le Metavers ?

Il s’agit d’une réplique du monde réel dans le monde virtuel. Dans ce nouveau lieu, il est possible d’interagir avec des espaces, des personnes et des objets comme nous pourrions le faire dans la vie réelle grâce à la réalité virtuelle. Bien qu’à priori il puisse s’agir d’un concept principalement axé sur les jeux en ligne, cette idée se veut une nouvelle façon de mener des activités sociales, de loisirs, de travail et de développement industriel (par exemple, tester un produit sans avoir besoin de l’assembler physiquement).

La raison de ce changement est de pousser les relations sociales un peu plus loin : inclure le travail en équipe comme une réalité qui va au-delà d’un chat ou d’un appel vidéo.

Un nouveau monde virtuel au bureau

Bien qu’il soit difficile d’imaginer l’impact de cette nouvelle technologie sur le lieu de travail, il est possible d’observer une tendance au changement des méthodologies de travail.

Grâce au métavers, il y aura de nouveaux formats et de nouvelles expériences pour les réunions et le réseautage, ce qui peut aider à mettre en relation des personnes de la même entreprise qui se trouvent dans des endroits différents, à commencer des réunions avec des employés externes (aucun déplacement ne sera inclus) ou à travailler en équipe sur des projets d’architecture ou de design.

Elle offre également la possibilité de créer une nouvelle structure de bureau : les espaces peuvent être transformés en salles virtuelles où les employés peuvent travailler dans le métavers (cette technologie nécessite un espace et un investissement importants), utilisant des espaces et du mobilier de bureau virtuels, mais leur permettant bel et bien de travailler en groupe.

L’avenir du travail et le type de connexions professionnelles qui peuvent être établies grâce à cette technologie sont incertains, mais le métavers offre un immense éventail de possibilités.

Que couvrira le metavers ?

Selon les visionnaires d’agences Big Tech telles que Facebook/Meta et Microsoft, le métavers couvrira des aspects clés de nos modes de vie et de nos expériences, notamment :

Les relations sociales

Alors que des applications comme Facebook, WhatsApp, Microsoft Teams et Zoom peuvent nous offrir un certain niveau de socialisation avec d’autres personnes, le métavers va aller encore plus loin, en améliorant l’expérience du sentiment d’être réellement avec d’autres personnes, dans un espace virtuel partagé. Vous vous sentirez présents ensemble en temps réel, au lieu de vous voir à l’écran comme avec les applications existantes.

Divertissement

Les fermetures et les restrictions de voyage du COVID-19 ont certainement eu un impact sur la façon dont nous sommes habitués à nous divertir. Musique en direct, événements sportifs, vernissages et autres formes de divertissement et de culture. Au-delà du livestreaming, le metavers vise à permettre aux participants de vivre une expérience plus authentique, en assistant aux événements et en se mêlant aux autres, voire en achetant des articles de fans lors des concerts du metaverse.

Jeux vidéo

C’est un domaine qui est peut-être le plus facilement comparable lorsqu’il s’agit de réfléchir à ce que peut être l’expérience du metavers. Dans la vision de Zuckerberg dans sa vidéo de présentation, il vit l’émotion de monter sur une planche de surf aux côtés du surfeur professionnel Kai Lenny. Des jeux comme Fortnite ont déjà dépassé le stade du simple jeu pour créer des mondes virtuels où les gens se retrouvent et, dans le cas de Fortnite, assistent à des concerts de grands noms, notamment des événements organisés par Ariana Grande et Travis Scott. Tim Sweeney, PDG d’Epic Games, le créateur de Fortnite, est si enthousiaste à propos du métavers que toute son entreprise a été rebaptisée Meta Platforms, Inc.

Fitness

Le fitness est un autre domaine de notre vie que la pandémie a entravé. Que vous fréquentiez assidûment votre salle de sport, que vous soyez un membre passionné de votre club de badminton ou que vous fassiez des escalades audacieuses de falaises pendant votre temps libre pour rester mentalement et physiquement en forme, la pandémie a nécessité la découverte de nouveaux moyens de rester en forme. Le métavers est là pour ça aussi. Si rien ne peut remplacer les sports de plein air, qu’ils soient compétitifs ou non, le métavers va élargir les possibilités d’expériences d’entraînement virtuelles, des entraîneurs personnels privés aux cours de fitness collectifs.

Travail

Le monde du travail est probablement celui où le métavers aura le plus d’impact pour tous. En s’appuyant sur les tendances du travail à distance issues de la pandémie, le fait d’offrir le contact en personne et la spontanéité qu’il procure avec la liberté de travailler de n’importe où et n’importe quand pourrait être une véritable révolution pour les entreprises et les employés. Bill Gates prédit que le changement arrive plus vite qu’on ne le pense.

« D’ici deux ou trois ans », écrit Gates sur son blog, « je prédis que la plupart des réunions virtuelles passeront des grilles d’images de caméras en 2D […] au métavers, un espace en 3D avec des avatars numériques. »

Cela nécessitera des lunettes de RV et des gants de capture de mouvement, autant d’outils que nous pouvons nous attendre à ce que des entreprises comme Microsoft déploient et à ce que nous nous appropriions à l’avenir.

Éducation

C’est un autre domaine majeur de nos vies qui ressentira l’impact (bénéfique, espérons-le) du métavers. La pandémie a forcé la fermeture des écoles physiques dans de nombreuses régions du monde, mais contrairement au bureau, on ne s’attend pas à ce que les étudiants adoptent l’école virtuelle à plein temps à l’avenir. Toutefois, selon M. Gates, la pandémie a accéléré le développement de programmes en ligne pour de nombreux établissements d’enseignement et, comme l’apprentissage virtuel nécessite un accès à une technologie de qualité en dehors de l’école, elle a permis de réduire le fossé technologique dans les foyers. Ces tendances devraient se poursuivre, et nous pouvons nous attendre à ce que le métavers améliore nos méthodes d’apprentissage.

Commerce

Le commerce en ligne a connu une croissance exponentielle au cours de la pandémie, et les études montrent que les jeunes générations comme les plus âgées achètent de plus en plus en ligne et préfèrent cette expérience. Le métavers peut aider à débarrasser le shopping en ligne de ses points négatifs, notamment les retours élevés de vêtements mal ajustés ou de produits mal représentés, car il sera possible de faire des choses comme essayer des tenues virtuelles et essayer des appareils virtuels, par exemple. Dans le métavers, les « acheteurs » auront l’expérience de tenir des objets et de les évaluer sous tous les angles avant de les acheter.

Les avantages de travailler dans le métavers

Le métavers, avec tout son potentiel, ne manquera pas de s’intégrer à tout ce que nous faisons dans la vie, car c’est là sa raison d’être : coexister avec notre réalité réelle, exister en tandem avec nos êtres de chair et de sang dans nos mondes de brique et de mortier. Cela crée des opportunités passionnantes pour faire tomber les murs des fuseaux horaires et des lieux géographiques lorsqu’il s’agit du travail.

D’un point de vue très pratique, le métavers peut transformer la façon dont nous travaillons, où, avec qui et à quel titre. Les espaces de travail immersifs permettront de créer des espaces mutuels où nous pourrons nous réunir où que nous soyons. Ils changeront la donne en élargissant l’éventail des candidats potentiels pour des emplois ou des projets, tout en comblant les lacunes interpersonnelles et pratiques créées par le travail à distance. Voici quelques-unes des principales façons dont le métavers peut améliorer nos méthodes de travail :

Diminuer les aspects négatifs du travail à distance

Jusqu’à présent, la technologie a surtout servi à maintenir la communication et l’interaction au travail malgré la distance physique, plutôt que de reproduire l’expérience d’être présent en personne avec les membres de l’équipe. Le travail virtuel se fait actuellement au détriment de la lecture facile du langage corporel, de l’échange spontané d’idées lorsque vous croisez un collègue dans le couloir. Tout cela pose des problèmes aux managers qui se sentent déconnectés de l’endroit où le travail se déroule et peut conduire à un désengagement. Dans le métavers, nous pouvons rejoindre les membres de notre équipe dans des espaces de travail virtuels sous forme d’avatars 3D, d’une manière qui ressemble beaucoup plus au monde réel.

Visualiser et résoudre des problèmes en 3D

Nous sommes nombreux à aborder les problèmes de manière visuelle. Dans des domaines tels que les soins de santé, l’architecture, la construction, pour n’en citer que quelques-uns, être capable de s’engager dans des idées et de résoudre des problèmes visuellement, en utilisant des modèles 3D, est une façon plus intelligente de travailler. Dans le métavers, tout peut être modélisé en 3D, ce qui permet une évaluation, une conception et une prise de décision plus précises avec moins de contraintes de temps et de coûts financiers.

Imaginez la situation suivante : vous travaillez dans une équipe de construction et un électricien virtuel peut vous rejoindre depuis son domicile (où qu’il soit) pour vous aider à résoudre un problème de câblage de manière virtuelle.

Aucune dépendance à l’égard du matériel et aucune restriction d’espace

L’espace n’est pas un problème dans le métavers. Les espaces de travail virtuels peuvent être étendus facilement. Et il y a moins besoin de matériel, de réel mobilier de bureau, de fauteuils, de tables et de chaises … Travailler dans le métavers ne nécessite que des tableaux blancs numériques et des postes de travail numériques, et les avatars 3D sont libres et capables de se rencontrer « face à face » sans avoir besoin d’équipement de conférence.

La technologie a progressé plus rapidement que la plupart des gens ne le pensent, et elle jouera un rôle important dans le métavers. Par exemple, l’utilisation de l’intelligence augmentée et artificielle dans les salles de réunion. Lorsque vous rejoignez une réunion, par exemple, vous êtes en mesure de voir tous les profils concernés, vos interactions passées avec eux et des informations sur toutes les personnes qui participent à l’appel.

Comment choisir son mobilier de bureau dans le Metavers ?

Ces dernières années, l’aménagement de l’espace de travail a pris de plus en plus d’importance. À tel point que le design d’un bureau est également devenu une marque de fabrique de l’entreprise et lui confère une valeur différentielle.

La décoration, le mobilier et l’environnement du bureau éveillent la créativité et l’inspiration de ceux qui y travaillent. De même, il est prouvé qu’un espace de travail attractif, entraîne la fidélisation des talents internes et favorise la productivité de ses employés.

Après avoir parié pendant plusieurs années sur des bureaux diaphanes et indivisibles, on se demande aujourd’hui si ces conceptions sont aussi fonctionnelles qu’elles le semblent. Les nouvelles tendances sont axées sur les espaces modulaires. Les murs et les cloisons mobiles peuvent être un bon choix pour limiter ces espaces de travail en fonction des besoins des travailleurs.

Un bureau durable dépend également des matériaux que vous choisissez pour votre mobilier. Le bois est la matière première idéale pour les tables, les étagères et le mobilier auxiliaire. Les progrès de l’impression 3D ont favorisé le développement de chaises adaptées à l’activité physique de l’employé, favorisant la position de son corps au bureau et réduisant les douleurs dorsales. De même, les tables à hauteur réglable permettent à l’employé de modifier sa posture au cours de la journée de travail.

La lumière est un autre aspect fondamental à prendre en compte dans l’aménagement de l’espace de travail. Les bureaux durables utilisent des ampoules LED à faible consommation qui ne sont utilisées que lorsqu’il n’y a pas de lumière du jour.

Une autre tendance dans l’aménagement des bureaux est l’installation de jardins verticaux intérieurs lorsqu’il n’y a pas de fenêtres proches avec vue et par lesquelles la lumière naturelle peut entrer.

En outre, la traduction en temps réel jouera un rôle important dans le métavers ; elle permettra aux gens de se connecter comme jamais auparavant.