L’essentiel à retenir sur la dépendance liée à la perte d’autonomie

autonomie

Quand on arrive au troisième âge, on dépend de plus en plus des autres et notre aptitude à prendre soin de soi-même diminue. Certaines personnes âgées ont vraiment besoin d’être assistées pour continuer à mener une vie plus ou moins confortable. À travers cet article, nous vous invitons à découvrir l’essentiel sur la dépendance et la perte d’autonomie liées à la vieillesse.

Comment se manifeste la perte d’autonomie chez une personne âgée ?

La perte d’autonomie chez une personne âgée se traduit par l’incapacité dans laquelle elle se retrouve devant l’accomplissement de certains gestes ou activités qu’elle avait l’habitude de faire sans difficulté. Cette perte d’autonomie est causée par la dégradation de la santé physique et psychique qu’entraîne la prise de l’âge. Ainsi, une personne âgée peut avoir un ou plusieurs variantes des maux suivants : la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, un rhumatisme, l’arthrose, un accident cardiovasculaire, etc.

Les personnes âgées ont du mal à se lever du lit. Elles ont des difficultés à marcher ou ont une démarche balbutiante. Elles sont plus susceptibles de faire des accidents domestiques. La perte d’autonomie n’a pas que des répercussions physiques. Elle peut entraîner une frustration ou une dépression. De plus, les personnes âgées peuvent développer inconsciemment des comportements d’enfant.

La perte d’autonomie change les habitudes et le train de vie d’une personne. Cette personne constate une diminution de son appétit et éprouve des difficultés pour se faire à manger. Elle a du mal à faire ses besoins toute seule. Cela peut la rendre désagréable envers son entourage.

Cette perte d’autonomie met la personne dans une situation de dépendance vis-à-vis des autres. Elle doit être assistée, soutenue physiquement et moralement. C’est à ce stade qu’il faut faire appel à un intervenant en dépendance.

Qu’est-ce qu’un intervenant en dépendance ?

Un intervenant en dépendance est une personne dont le métier consiste à venir en aide aux personnes âgées en situation de perte d’autonomie. Contacté aux premiers signes de dépendance liée à la perte d’autonomie de la personne âgée, l’intervenant aura pour rôle d’établir un programme pour prévenir ce phénomène et son amplification.

Il apportera son aide à domicile, à Lyon et sur la métropole, afin d’aider le sujet dans l’accomplissement de ses besoins habituels. L’intervenant en dépendance peut, par exemple, l’aider pour les tâches ménagères. Il peut aider la personne âgée à faire sa toilette, lui faire ses courses physiques ou en ligne et cuisiner pour elle.

Si le sujet reçoit un traitement particulier, l’intervenant en dépendance doit s’assurer que les médicaments qui lui ont été prescrits sont pris à temps. Il peut être engagé pour rester de manière permanente au domicile de la personne dépendante. Toutefois, elle peut aussi être placée dans un établissement spécialisé.