Un Panda rouge du Zoo de St Martin la Plaine en cavale

panda rouge

Les autorités recherchent un panda rouge qui s’est échappé d’un zoo dans le sud-est de la France.

Le personnel du zoo de St-Martin-la-Plaine, près de Lyon, affirme que l’animal en voie de disparition s’est libéré en écaillant des branches brisées par les récentes chutes de neige. Il a été vu pour la dernière fois par un automobiliste à moins de 5 km de là, près de Saint-Maurice-sur-Dargoire. Un message sur Facebook demandait aux résidents de faire attention au panda rouge, mais avertissait les gens de ne pas essayer de l’attraper.

Même s’il s’agit d’un petit animal inoffensif à la fourrure soyeuse, il a de bonnes griffes et de bonnes dents“, peut-on lire dans le communiqué de presse publié par les autorités.

Le personnel a décrit l’animal nocturne, apparemment un mâle de trois ans, comme un ” grimpeur exceptionnel qui n’a pas peur des hauteurs “, demandant aux gens de ” lever les yeux dans les arbres “.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, les pandas rouges sont originaires des forêts de l’Himalaya. On les trouve au Bhoutan, au Népal, au nord-est de l’Inde, au nord du Myanmar et au sud-ouest de la Chine.

Ces petites bêtes trop mignonnes ne sont pas étroitement liées aux pandas géants, malgré leur nom similaire.

La déforestation a drastiquement réduit leur nombre, et bien que les taux de braconnage aient diminué, le panda rouge est toujours menacé par les chasseurs. Les animaux sont officiellement classés comme étant en voie de disparition.

Deux autres pandas rouges ont aussi fait la une de l’actualité cette année après avoir organisé des évasions audacieuses.

Amber le panda a été retrouvée “saine et sauve” après son évasion du zoo de Belfast en janvier, tandis qu’au début du mois, un parc animalier de l’île de Man s’est tourné vers les drones pour retrouver le panda Kush de sept ans. Il y a quelques années à Lyon, le panda rouge du Zoo du Parc de la tête d’Or avait aussi fait parler de lui, non par pour une évasion cette fois ci, mais parce qu’une personne avait élu domicile dans son enclos !