Musée des Confluences

Musée des Confluences Lyon

Situé au confluent du Rhône et de la Saône, le Musée des Confluences est un incontournable à Lyon. Au cœur d’une structure monumentale de métal et de verre, il présente un voyage à travers le temps et les continents pour observer le monde qui nous entoure.

Le parcours de l’exposition permanente

Incontournable à Lyon, le musée des Confluences raconte l’histoire de l’humanité et l’histoire de la vie. Sans précédent dans le monde des musées européens, il instaure un dialogue entre toutes les sciences pour mieux comprendre le monde.

Origines – Histoires du monde

Nous tous sur la planète partageons les mêmes questions sur l’origine du monde et notre place dans ce monde. De nombreux récits de cultures inuites, autochtones et chinoises et des civilisations indiennes d’Asie offrent des interprétations du début de l’Univers, de la vie et de l’humanité. A côté de cette science ne cesse de s’intéresser. L’exposition nous invite à remonter le temps jusqu’au Big Bang sur un parcours qui propose deux approches pour expliquer le monde : l’une illustrée par les sciences naturelles et les collections scientifiques et techniques et l’autre par les collections ethnographiques et modernes.

Musée des Confluences Lyon

Les espèces – le tissu de la vie

Le lien entre ce qu’on a appelé l’humanité et l’animalité est une préoccupation universelle. L’exposition questionne la façon dont les êtres humains voient le monde, s’y intègrent et contribuent à le modifier. Les êtres vivants, humains et non humains, tissent dans le monde un réseau de liens variés, un maillage dans lequel tout tient ensemble et correspond. Le sentier est naturellement structuré par ce maillage, composé de 27 kilomètres de cordes. Cette scénographie, tout en métaphores, rend ainsi tangibles les liens asymétriques qui unissent les différentes espèces du monde vivant.

Sociétés – Théâtre humain

Un être humain est un migrant qui est capable de se réunir avec les autres, de s’arrêter un temps et de former des sociétés, des cultures et des civilisations. L’exposition interroge ces modes de fonctionnement sur la base de trois constantes : l’organisation, l’échange et la création. La scénographie crée un paysage inédit qui éveille la curiosité en juxtaposant et en dialoguant avec des expositions issues de cultures et de périodes lointaines.

Eternités – Visions de l’au-delà

Quel est le lieu de la mort à notre époque où ses limites sont constamment repoussées ? Contrairement aux autres êtres vivants, l’être humain s’interroge sur l’au-delà. Les rites funéraires expriment en partie le désir d’aller au-delà de cette fin inconcevable. Ils rendent acceptable la séparation des vivants et des morts et offrent une perspective différente sur la disparition. Cérémonie, gestes, paroles, en apaisant et en attribuant une nouvelle place à chacun, contribuent à rétablir un ordre social brisé.

Architecture du musée

Situé au sommet de la presqu’île lyonnaise, le musée des Confluences bénéficie d’une architecture exceptionnelle. Comme une enseigne à l’entrée sud de la métropole, sa structure audacieuse a été conçue par l’agence Coop Himmelb(l)au. Le cœur du musée, abrite les 5 000 mètres carrés d’expositions permanentes et temporaires. Du haut de ses 33 mètres de verre, le Cristal est la salle monumentale du musée. Baigné de lumière, son puits de gravité est le point de départ de la visite. Les abords du musée sont aménagés pour favoriser les moments d’évasion et de détente. Autour des bassins d’eau, des passerelles mènent au jardin d’une superficie de 24 400 mètres carrés. Cette zone de verdure, délimitée par le Rhône et la Saône, donne accès au sommet du confluent. Sur le toit du musée, la terrasse offre une vue panoramique exceptionnelle sur Lyon et ses environs avec la chaîne des Alpes et le Mont Blanc comme point culminant.